samedi 11 avril 2015

L'interview littéraire, par Taylor.


Aujourd'hui, je réponds à une série de questions concoctées par Taylor !


1) Quels sont les premiers livres que tu te rappelles avoir lus ?

Le tout premier livre que j’ai lu, c’était Bécassine ! Sinon je me souviens avoir dévoré pas mal de Max & Lily, des bouquins de la collection Premiers romans chez Nathan (La Maîtresse en maillot de bain, par exemple !), et des recueils de contes illustrés, aussi.


2) Quel genre de livres lisais-tu étant enfant ?

Pfff difficile de synthétiser ! Je vais tout de même essayer : alors j’aimais bien lire des contes parodiques ou simplement humouristiques (j’étais très fan des bouquins de Pierre Gripari, comme les Contes de la rue Broca ou La sorcière de la rue Mouffetard, mais aussi Yak Rivais), mais aussi des histoires plus ou moins tragiques avec des héroïnes auxquelles j’adorais m’identifier (Les Malheurs de Sophie, La Petite Princesse, Matilda). Il y avait aussi les auteur-e-s jeunesse incontournables : Susie Morgenstern, Marie-Aude-Murail, Roald Dahl… Je lisais assez peu de fantastique dans mon souvenir, mais j’avais tout de même une grosse passion pour Harry Potter, découvert quand j’avais 8/9 ans. J’aimais bien tout ce qui était « séries », aussi : Le Petit Nicolas, Manolito, les bédés Tom Tom et Nana


3) … et étant ado ?

Mes souvenirs sont plus flous à cette époque, bizarrement. Ce qui est sûr c’est que j’ai conservé ma passion pour Harry Potter à ce moment-là, et qu’au collège mon rapport à la lecture a gagné une dimension plus « sociale » dans le sens où j’en discutais pas mal avec mes amies et je lisais beaucoup ce qu’on me conseillait, du coup (Le journal de Georgia Nicholson, 4 filles et un jean…). J’aimais bien aussi les romans sur la seconde guerre mondiale, et j’ai eu une grosse période Amélie Nothomb. Mon gros gros coup de cœur de l’époque, par contre, c’était un roman jeunesse d’Anne-Laure Bondoux, Les Larmes de l’assassin : le premier livre qui m’a tiré des larmes, justement.


4) As-tu eu des livres de chevet ? Lesquels ?

Si je prends la question au sens littéral, je n’ai jamais été très livres de chevets mais ces derniers temps j’ai tout de même tendance à en avoir un ou deux, que je laisse à côté du lit parce qu’ils sont jolis (fonction décorative donc) mais aussi parce que ça me permet de les feuilleter avant de dormir, pour me détendre. En ce moment ce sont Le Grand livre des esprits de la nature, qui me fait rêver avec ses jolies illustrations et ses légendes du monde entier, et un bête livre de coloriage de chez Hachette (du coup j’ai aussi mes feutres et crayons de couleur à proximité).


5) Quel-s genre-s littéraire-s préfères-tu ? Quel-s auteur-s te l'ont fait aimer ?

Je n’ai pas vraiment de genre littéraire préféré donc je vais prendre la question à l’envers : à quelques exceptions près je n’aime pas vraiment les romans d’aventure, les policiers ou les autobiographies. Pour le reste, tout peut potentiellement me plaire ! Je lis surtout des romans mais j'aime aussi la poésie (en particulier surréaliste, avec Eluard, Apollinaire et Joyce Mansour).


6) Es-tu plutôt livres neufs, d'occasion, ou empruntés ?

Livres neufs en majorité. Je n’emprunte plus en bibliothèque (même si j’adore ça !) parce que je suis horrible de ce côté-là, je n’arrive jamais à rendre les livres dans les délais et je me retrouve souvent à payer des amendes… et à culpabiliser.
Sinon les livres d’occasion, dans le principe c’est cool, mais dans la réalité ils me font souvent éternuer (allergies, mes amies), du coup j’évite, sauf s’ils ont l’air relativement récents et peu poussiéreux.


7) Annotations et coups de crayons ou pages immaculées ?

Pages immaculées. Je trouve ça super classe les passages surlignés, les remarques dans un coin de page, et j’adore tomber dessus dans un bouquin emprunté ou acheté d’occase, mais je n’en suis pas capable. Je dois trop sacraliser le livre, j’aurais l’impression de le « souiller ». La seule chose que je me permets, c’est de corner les pages : à droite pour faire office de marque-page, à gauche pour marquer l’emplacement d’un passage que j’ai particulièrement aimé.


8) Quel-s livre-s conseillerais-tu...  à une personne qui a envie de voyager ?

Peut-être la bédé Trop n'est pas assez d'Ulli Lust, qui raconte l'histoire (autobiographique, pour le coup) de deux jeunes punks de 17 ans qui fuguent depuis Vienne pour rejoindre l'Italie. Alors tout ne fait pas rêver, loin de là, mais ça parle beaucoup de liberté et c'est une très chouette lecture !



9)… à une personne triste afin de lui remonter le moral ?

Soit un bon fantastique qui permette de s’évader de la réalité (La Croisée des mondes de Philip Pullman, par exemple), soit quelque chose de tellement beau qu’on s’en trouve un petit peu réconciliés avec la réalité, justement (je pense à Mrs Dalloway de Virginia Woolf) ! 


10)…  à une personne qui aime les personnages féminins forts?

Mmmh je dirais les romans de Joyce Carol Oates en général (même si je suis loin de les avoir tous lus !). Je ne sais pas si ses personnages féminins sont « forts », mais ils sont toujours très intéressants et complexes. Finalement ses héroïnes sont toutes caractérisées par un trait de caractère ou une émotion (la lucidité, la générosité, la révolte…) qui font leur force, je crois.


11) … à une personne qui aime les belles romances ?

C’est horrible mais rien ne me vient en tête ! Il faut dire que les ¾ du temps les romances hétéros m’ennuient à mourir et ne me font pas rêver du tout, donc ça limite les possibilités…


12) Quel-s livre-s recommanderais-tu... pour lire dans le train ?

Les frères Sisters, de Patrick Dewitt. C'est parfait pour le train puisqu'on a l'impression de voyager en même temps que les deux héros, des tueurs à gages qui chevauchent vers la Californie en pleine ruée vers l'or. 


13) … pour lire sur la plage ?

Quand je vais à la plage c'est forcément à l'océan, et quand je suis à l'océan je pense aux USA, donc je dirais des bouquins d'auteur-e-s américain-e-s : Sylvia Plath, J.D Salinger, John Irving, John Fante, Jeffrey Eugenides, Joyce Carol Oates... 


14) … pour lire par une journée pluvieuse sous la couette ?

Une journée pluvieuse c'est l'idéal pour se plonger dans une histoire déroutante et intrigante, je pense donc à un bon Yoko Ogawa (Cristallisation secrète, Le Musée du silence), à un Doris Lessing (Le 5ème enfant) ou à des nouvelles fantastiques (Maupassant, Edgar Allan Poe...). 


15) Selon toi, quel-s livre-s mérite-nt d'être lu-s autant que son/leur adaptation cinématographique mérite d'être vue?

Mysterious skin, sans hésiter. Le roman est de Scott Heim, l'adaptation ciné de Gregg Araki, et les deux valent le détour !


16) Si tu devais choisir un pays pour sa littérature, ce serait lequel ?

Ohlala, trop dur ! Je dirais les USA, quand même, parce que je lis beaucoup d'auteur-e-s américain-e-s, l'air rien. 


17) Et si tu devais choisir une époque pour sa littérature ?

La première moitié du XXème siècle je pense, c’est vaste mais tellement intéressant. Ceci dit la deuxième moitié est cool aussi. Bref, XXème siècle \o/.


18) Quelle est ta dernière révélation littéraire ?

Ouragan de Laurent Gaudé, superbement bien écrit et percutant. Je n'avais jamais rien lu de cet auteur, mais là j'ai envie de découvrir toute sa bibliographie.


19) Et ta dernière déception littéraire ?

Jonathan Tropper, que je voyais souvent associé à Augusten Burrough que j’aime beaucoup. Et finalement, pour avoir lu quelques pages de C’est ici que l’on se quitte, bah c’est mal écrit, super cliché et ennuyeux au possible, youhou ! Bref je déconseille.


20) Y a-t-il un ou des auteur-e-s, un ou des livre-s, que tu juges surestimé-e-s ?

Mmmh 50 nuances de Grey ? :')


21) Ou à l'inverse, sous-estimés ?

Agota Kristov n’est pas assez connue je trouve, alors que c’est une auteure fascinante et unique. Je l'aime beaucoup !


22) As-tu un plaisir littéraire honteux (un livre ou un auteur que tu aimes sans être sûr de l'assumer complètement) ?

Bon, on ne peut pas qualifier les magazines féminins de "littéraires" hein mais voilà, c'est mon plaisir honteux. Et je n'ai même pas honte, en fait :').


23) Y-a-t-il un livre que tu aurais aimé lire mais que tu n'as jamais réussi à terminer ? Pourquoi ?

La Princesse de Clèves, que j’adorerais pouvoir lire en entier (question de crédibilité littéraire), mais franchement il me tombe des mains à tous les coups. Je le trouve ennuyeux à mourir ! Pourtant j'en ai étudié des extraits intéressants, mais en lecture intégrale ça ne passe pas, je n'arrive pas à surmonter l'interminable présentation des personnages de la cour au début du roman. 


24) Cite trois écrivains avec les œuvres complètes desquels tu partirais sur une île déserte ?

Joyce Carol Oates, Hermann Hesse, Agota Kristov.


25) Si le monde entier ne devait lire qu'un seul livre, selon toi, ce serait lequel ?

Rahhh, trop dur ! Allez, Les Larmes de l'assassin d'Anne-Laure Bondoux (déjà cité plus haut), parce qu'il est accessible tout en étant très beau, et que c'est une lecture étrange qui ne peut pas laisser indifférent. En plus il existe une adaptation bédé par Thierry Murat, donc il y en a pour tous les goûts !







Merci Taylor pour tes questions !

2 commentaires:

  1. Très sympa cette interview littéraire !!
    Pour Laurent Gaudé c'est pas plutôt Eldorado ? Je l'ai dévoré en 3 jours en Thailande (Louise a du coup eu aussi le temps de le lire) et justement j'aurai voulu en parler sur ton blog ! Je lis tellement peu et ce livre m'a tellement happée que c'était pour moi un réel événement !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non non c'est bien Ouragan (en référence à Katrina aux USA), mais j'ai vraiment envie de découvrir Eldorado aussi ! Pas de souci pour que tu en parles sur le blog, c'est une super idée :)

      Supprimer